Manifestation a saint Denis lundi 5 Décembre à 18h en soutien aux familles expulsées du squat rue Dezobry

Publié le par Journal L'Autre-ment

 

Manifestation a saint Denis lundi 5 Décembre à 18h
en soutien aux familles expulsées du squat rue Dezobry


En prenant prétexte de l'incendie du squat passage Roche à pantin fin septembre, la préfecture du 93 accélère les expulsions d'immeubles.

A Saint-Denis, les habitants du 11 rue Dezobry ont été expulsés mercredi, ceux du 76 rue gabriel Peri sont menacés par la police.

 

 

 

Le Lundi 5 Décembre, plus de 200 personnes, dont les habitantes et habitants du 76 rue Gabriel Péri directement menacé-e-s d'expulsion par la police, ont manifesté de l'école Jules Vallès à la sous préfecture, en passant par le rue de la république et la mairie.

 

Photos par Wolf du Collectif Bon Pied Bon Oeil

 

 

Manif contre les expulsions (1 of 1)

 

 

Manif contre les expulsions (1 of 1)-2

 

 

Manif contre les expulsions (1 of 1)-3

Ci dessous le tract d'appel à la manifestation du lundi 5 Décembre et l'appel à soutien des habitants de l'immeuble rue Gabriel Péri.
Solidarité Dezobry

76 GABRIEL PERI : LA PREFECTURE VEUT EXPULSER !



Depuis plusieurs jours la police passe au 76 Gabriel Péri. La préfecture fait savoir qu’elle a l’intention d’expulser dans les jours qui viennent les habitants qui y vivent, au nom de la sécurité, et ce en plein hiver, alors qu’elle n’a pas de solution de relogement et que les centres d’hébergement sont saturés.

Depuis 2007 les habitants de cet immeuble se sont mobilisés contre les conditions de vie dans ce bâtiment insalubre et dangereux ; tracts, délégations, manifestations, grève de la faim, se sont succédés pour obtenir le relogement de tous et la régularisation de ceux qui étaient sans titre de séjour.



Un comité de suivi a alors été mis en place sous responsabilité de la préfecture, avec la ville, les habitants, les soutiens. Nombre d’entre eux ont été régularisés et relogés. Mais depuis juillet 2010 plus rien. Et aujourd’hui, après des mois de silence elle prétend vider l’immeuble en expulsant ses habitants ?

Après l’expulsion du 11 rue Dézobry survenue mardi dernier la préfecture montre en fait comment elle compte régler le mal-logement à Saint-Denis : de façon brutale, autoritaire et violente.

Il est inacceptable de vouloir agir ainsi. Respecter les habitants, les engagements pris, c’est reprendre la concertation, poursuivre les régularisations et les relogements, seule façon d’apporter des solutions décentes pour toutes et tous.

Nous exigeons :

-LA REPRISE DES NEGOCIATIONS

-LA REGULARISATION DE CEUX QUI VIVENT DANS L’IMMEUBLE ET QUI SONT SANS TITRE DE SEJOUR.

-LE RELOGEMENT DE TOUTES ET TOUS DANS DES CONDITIONS DECENTES



Les habitants du 76 Gabriel Péri participeront à la manifestation appelée par le collectif de soutien aux expulsés du 11 rue Dézobry lundi 5 décembre à 18h, rendez vous devant l’école Jules Vallès

Le collectif des habitants du 76 Gabriel Péri, le comité de soutien.



Publié dans Logement - Ville

Commenter cet article

seb 07/12/2011 09:55


76 rue gabriel péri, l'expulsion est en cours. gros dispositif policier. des femmes et des enfants dans la rue, on ne voit pas les hommes.